S'identifier

Partenariat SIMA 2011

ACI "la grande maison"
Haras de La Grande Maison
61190 Saint-Maurice-lès-Charencey
Tél: 02.33.25.08.06
 

 Autres actions liées au monde agricole


Contacts

Pour tous renseignements, vous pouvez contacter : 

Marie-Claude Jonquoy-Michalon, chargée des relations presse
 

Suivez ANDES sur les réseaux sociaux !

  

La Grande Maison, exploitation solidaire de l'A.N.D.E.S.



 

Pourquoi l’idée d’une exploitation agricole solidaire ?

Plus de 3,5 millions de personnes bénéficient de l’aide alimentaire en France. Ces populations en difficulté ont une alimentation très peu diversifiée, pauvre en produits frais, notamment en fruits et légumes. Selon l'étude ABENA menée en 2005 et reconduite en 2012, seuls 6,5 % des bénéficiaires de l’aide alimentaire consomment les 5 portions quotidiennes de fruits et légumes recommandées. Malgré une consommation en hausse (en 2004, ils étaient seuls 1,2 % à en consommer). Cette sous-consommation entraîne de nombreuses carences et problèmes de santé (forts taux d’obésité, de cancers, de diabète). 
Pour répondre à ce besoin, l’A.N.D.E.S. a créé 4 chantiers d’insertion qui récupèrent des fruits et légumes invendus sur les marchés de gros et les redistribuent après valorisation aux associations caritatives locales. Afin d'assurer des quantités et une diversité suffisantes, les dons et invendus sont complétés par de l'achat.

Face à la demande croissante en fruits et légumes des associations d'aide alimentaire, l‘A.N.D.E.S. a choisi d’aller plus loin dans sa démarche et de créer une exploitation agricole, lui permettant de diminuer ses coûts d’achat en fruits et légumes tout en consolidant sa politique d’insertion par l’activité économique.

Fin 2010, l’A.N.D.E.S. fait l’acquisition de terres agricoles dans l’Orne, sur la commune de Saint-Maurice-les-Charencey, en Basse Normandie. Cette exploitation - un ancien haras - comprend 45 hectares et 1 350 m2 de bâtiments agricoles.

Les objectifs du projet: Promouvoir une agriculture performante, durable et au service de tous

Assurer un approvisionnement en légumes, varié, de qualité et à faible coût aux associations d’aide alimentaire

5 hectares sont actuellement dédiés au maraîchage de plein champ : salades, courgettes,  poireaux, pommes de terre, choux… y sont cultivés suivant les saisons. L'objectif à moyen terme est de faire passer la surface de culture à 14 hectares grâce à :
 
l'augmentation des surfaces de culture de plein champ,
la création d'un espace sous tunnel pour diversifier les produits cutivés,
la mise en place d'un système d'irrigation pérenne.

Les produits maraîchers sont distribués dans les structures d'aide alimentaire.

Favoriser l’insertion professionnelle en milieu rural

Le projet se situe dans l’Orne, département très touché par la précarité (14,6% de la population) et fortement ancré dans le secteur agricole. La pauvreté touche très fortement les familles monoparentales (35,9% d’entre elles vivent sous le seuil de pauvreté), les personne seules, les familles nombreuses et les enfants (20% d’entre eux sont touchés par la précarité). Le taux de pauvreté chez les moins de 30 ans est en grande partie lié à leurs difficultés à trouver un emploi, l’insertion professionnelle étant d’autant plus difficile pour les jeunes sans qualification.

Après l'insertion par l'activité économique dans les métiers de la logistique sur les marchés de gros, l'A.N.D.E.S. formera aux activités agricoles, à commencer par le maraîchage. C'est pour former des salariés efficaces et compétents, répondant aux besoins de la filière agraire que le chantier d'insertion veut se doter d'outils techniques de haute qualité. La Grande Maison emploie aujourd'hui 4 salariés permanents et dispose de 2 agréments pour accueillir un total de 12 salariés en insertion.
Cette démarche permet de redynamiser l'emploi local en proposant des formations adaptées au bassin d'emploi.

  4 bonnes raisons de soutenir le projet 

1.     Inscrire votre soutien dans le cadre d'une politique RSE de votre entreprise et bénéficier d'un retour en terme de communication sur l'engagement de votre structure.
2.     Impliquer vos salariés dans un projet agricole solidaire, dans le cadre d'une démarche de mécénat
3.     Bénéficier d’une déduction fiscale : l’A.N.D.E.S. est reconnue d’intérêt général. Tout don donne droit à une réduction fiscale à hauteur de 60 % du don dans la limite de 5 ‰ du chiffre d’affaires de l’entreprise.
4.     Soutenir un projet citoyen inscrit dans une démarche de développement durable, combinant plusieurs dimensions : approvisionnement des structures d'aide alimentaire, insertion professionnelle, revitalisation de territoires enclavés...

Les partenaires du projet
La Fondation RTE
La Fondation Lemarchand
La Fondation Brageac Solidarité
La Fondation d'entreprise Mutuelle Prévadiès
La Fondation PSA Peugoet Citroën
La Fondation AnBer
La Fondation Veolia
France Active
La Mairie de Saint-Maurice-lès-Charencey

Le secteur du machinisme agricole: le SIMA, Horsch, Beiser, Gégoire Besson, Berthoud, KWS


 

→ Retour Pôle insertion